Passage sur TéléGrenoble

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Arrivée dans les locaux de TéléGrenoble, no stress, impatiente même de vivre cette expérience.

Je suis un peu en avance, il est midi , le rendez-vous a été fixé à 12h15.

Dès mon entrée je suis accueillie par le journaliste, Christophe Revil, on décide chacun de s’appeler par notre prénom. Arrive le patron de la chaîne, aussi sympathique et élégant. Ils me conduisent à la « loge » et me proposent un café. Le patron me propose de me faire visiter les locaux, m’emmène sur le plateau…ahhhhh stress, les spots , le plateau… retour dans la loge des invités.

Arrivée de la maquilleuse, pour que je sois resplendissante sous les spots hi hi…résultat très réussi mais je suis concentrée sur les arrivants : Un professeur de l’école de management de Grenoble qui a fait une étude poussée sur le télétravail en Europe, nous parlons donc un peu télétravail. Il y a aussi deux costumes cravates de la Caisse d’Épargne ( partenaire officiel de la chaîne), l’un des deux va parler de la crise en Grèce, et aussi de l’épargne salariale en France. Il y a aussi les dirigeants d’une grosse imprimerie grenobloise , « imprimerie des deux ponts ». Cette imprimerie date de 1935, a réalisé en 2008 un CA de 24 millions, 230 employés – pour vous donner une idée du « poids » de cette entreprise.

Chacun a droit à un petit brief avec Christophe Revil pour revoir le fil de l’interview.

Je cherche à me rassurer en disant à Christophe : « mais si je bafouille vous couperez ? »

Et là il me répond : « ah non c’est comme du direct, on garde tout »….

Puis c’est le moment ! On se dirige tous vers le plateau.

J’avais choisi un tee shirt blanc, décolleté, mais il y a la clim et j’ai froid, je garde donc mon blouson …On nous indique nos places respectives, la consigne est de bien rester « dans les marques » pour que la caméra nous voit bien. Bouh ce tabouret n’est pas confortable, moi qui suis petite j’ai les jambes qui battent dans le vide, la table est trop loin , je peux juste poser les mains, pas les avant bras. Je m’efforce de me redresser, mais du coup j’ai l’impression d’être trop raide et pas naturelle, bref cet inconfort va me gêner pendant tout le tournage.

J’ai le sourire jusqu’au oreilles, ravie d’être là. Le générique commence, je visualise sur l’écran en face de moi, il y a aussi un petit écran sur la table. Le choc et le stress, c’est la première fois que j’apparais sur l’écran, je me redresse, je n’aime pas que mon tee shirt dépasse du blouson , je regrette de n’avoir pas mis une jolie veste ( que je n’ai pas lol), bref un peu de mal à trouver mes marques.

Tout commence par quelques infos données par le journaliste, puis c’est le tour de la personne de la Caisse d’Épargne. Là je savoure vraiment d’être là, j’ai du mal à croire que je vais vraiment parler aussi !

Puis quelques minutes après débute le reportage sur le télétravail…stress et adrénaline !

Christophe R. introduit le sujet, et commence par interviewer le professeur de l’école de management ( il m’a confié avoir participé à une émission sur lci, il est donc beaucoup plus à l’aise que moi). Puis je vois le journaliste se tourner vers moi… « et nous accueillons aussi une télétravailleuse , télésecrétaire, Valérie THUILLIER … » là gros coup de stress, je vois en biais mon image sur l’écran ( je me trouve gauche, tassée, rougissante bref lol), je réponds « au plus court et au plus facile » …ahhhhhhh je vois la légende sur l’image avec mon nom et mon métier comme c’est curieux !!!

Voilà, ça passe très vite, on ne dit pas grand chose, et même le peu qu’on dit on trouve que ce n’est pas terrible, pas assez développé, mais bon….c’est un métier lol !

J’espère que je ne vais pas me trouver trop cruche à l’écran, je crains d’avoir le sourire trop figé qui me fasse passer pour une « blondasse ahurie » hi hihi…mais les dés sont jetés !

Quel soulagement à la fin du reportage ! Je suis allée m’asseoir avec le professeur, nous avons écouté les invités suivants.

A la fin ( après 52 minutes) boissons, plusieurs boîtes de petits fours salés et sucrés. Je n’en ai pas mangé un seul, j’avais trop peur que quelqu’un me parle un petit four plein la bouche ! Échange de cartes de visite, le professeur m’a dit qu’il était interessé, me confierait sans doute du travail, d’autant qu’il est impressionné que je bosse pour l’école de management de Lyon.

Je ne sais pas ce que ça va donner à l’image, mais je suis vraiment contente d’avoir été au bout de la démarche, c’est grisant de relever des défis comme ça ! RDV pour la diffusion le 13 mai à 21h, puis poadcoasts sur le net…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

3 Réponses à “Passage sur TéléGrenoble”

  1. Bravo Valérie,
    C’est génial l’opportunité que tu as eu !
    Je suis sure que tu as été très bien !

  2. Bonjour Valérie,
    Que d’émotions en lisant ton message, j’ai vécu avec toi ce grand moment. Je ne sais pas s’y j’aurais réussi à sourire moi !!! lol
    Il faut des gens comme toi, entreprenant, dynamique, pour représenter “notre profession”
    Ces derniers jours je sentais que je me décourageais, en lisant ton message ce matin, tu m’as donné une “pêche d’enfer”
    Félicitation à toi et merci.
    Je te souhaite une bonne journée.
    Valérie

    [WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘0 which is not a hashcash value.

  3. bonjour valerie je vais faire mon stage de 3ème à télé grenoble et j’aimerais savoir si vous pouvier me donner quelques petites informations ? merci latika

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>